Dispensation des autotests Covid-19 en officine

À partir du 12 avril 2021, dans la lignée de l’avis n°2021.0015/AC/SEAP du 15 mars 2021 rendu par la Haute Autorité de santé, les autotests de détection antigénique du Sars-CoV-2 sur prélèvement nasal pourront être proposés en pharmacie. Ces tests sont réservés au dépistage uniquement chez les personnes asymptomatiques de plus de quinze ans. Les dépistages par autotest sur prélèvement nasal s’inscrivent en complémentarité du système de diagnostic « au moindre doute » bien établi s’appuyant sur les tests RT-PCR en laboratoire de biologie médicale et les tests rapides antigéniques sur prélèvement nasopharyngé notamment réalisés en officine. Pour être efficaces et apporter une plus-value à ce dispositif, les autotests nécessitent une bonne appropriation par les personnes amenées à les réaliser, ainsi que le respect des recommandations délivrées par les autorités sanitaires. Par ailleurs, l’autotest étant de sensibilité moindre, notamment du fait du prélèvement nasal au lieu de prélèvement nasopharyngé et de l’autoprélèvement, une utilisation itérative est recommandée, une à deux fois par semaine, afin de s’assurer de réaliser le test au début de l’infection, quand le virus est le plus détectable et où la personne est la plus contagieuse. À cette fin, le conseil pharmaceutique est essentiel.

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_urgent_n41_autotests_en_officine.pdf