Donner un sens à l’intelligence artificielle : pour une stratégie nationale et européenne

Les suites du rapport de Cédric Villani (mars 2018)

La mission de préfiguration décidée dans les suites du rapport Villani a rendu ses conclusions. L’enjeu est d’élargir et dynamiser le système national de données de santé. Après 114 auditions qui ont permis de recenser une centaine de pistes « pour mettre notre patrimoine de données de santé au service de notre recherche, de nos praticiens et établissements de soins, des citoyens, de nos start-up, de nos laboratoires et de la puissance publique », la mission définit concrètement un « Health Data Hub » ayant l’objectif de faciliter le partage des données selon un processus standardisé… en soulignant la nécessité des moyens financiers et humains pour « mettre en place des politiques incitatives à la structuration et au partage des données ».