Acinetobacter baumannii multirésistant en réanimation : leçons d’une fermeture annoncée

2014 Acinetobacter baumannii Cause profonde Épidémie

Résumé

Acinetobacter baumannii est une bactérie capable de générer des épidémies en réanimation. Nous utilisons les critères orion (Outbreak Reports and Intervention studies of Nosocomial Infection) pour décrire une épidémie à Acinetobacter baumannii multirésistant dans un service de réanimation polyvalente de seize lits. Les mesures de maîtrise mises en œuvre ont été : renforcement des précautions d’hygiène et du bionettoyage (phase 1), dépistage des patients (phase 2) ; arrêt des admissions et fermeture du service (phase 3). Deux analyses approfondies des causes ont été conduites selon la méthode Alarm. Trente-neuf cas nosocomiaux ont été identifiés entre mars 2010 et mars 2011 au cours de deux bouffées épidémiques (juillet-août 2010 et février-mars 2011). Les facteurs contributifs identifiés lors de la première bouffée épidémique étaient liés à la gravité des patients, à l’insuffisance de la formation des acteurs et à l’absence de plan local de gestion d’une épidémie. Ils n’ont pas fait l’objet de mesures correctives et ont été identifiés à nouveau lors de la seconde bouffée épidémique. Les mesures correctives mises en œuvre après la seconde bouffée épidémique portaient sur la formation des équipes et la rédaction d’un plan local de gestion des épidémies. Aucun nouveau cas n’a été identifié dans le service depuis mars 2011. Une analyse approfondie des causes même pertinente ne prévient pas la récurrence d’une épidémie si elle n’est pas suivie de plans d’actions menés à leurs termes.

En savoir plus

Se connecter
S'abonner