Amélioration de la qualité de l’air au bloc de cardiologie interventionnelle du CHU de Martinique

Résumé

Nous présentons les résultats d’une année d’accompagnement d’un bloc de cardiologie interventionnelle pour la mise en conformité de la qualité de l’air dans les salles d’intervention. Un état des lieux réalisé sur une période de trois mois a mis en évidence des points majeurs de dysfonctionnement concernant la mauvaise qualité de l’air : comportements inappropriés, importance des sources d’empoussièrement et défaillance des centrales de traitement d’air. Simultanément à une campagne de formation de l’ensemble du personnel, les sources d’empoussièrement identifiées ont été supprimées une à une et le traitement d’air a été optimisé par l’installation d’unités mobiles de biodécontamination de l’air selon un plan défini, agissant de façon synergique. L’ensemble des paramètres contrôlés s’est normalisé et le niveau ISO 7 a été obtenu dans les deux salles de bloc. Le personnel a acquis des réflexes dignes d’un bloc opératoire et assure désormais un entretien très rigoureux de ses salles. Cet accompagnement a permis non seulement d’aboutir à une mise en conformité de la qualité de l’air par des moyens techniques simples et efficaces, mais également de démontrer la valeur de la communication et de la confiance mutuelle dans la mise en place d’un véritable engagement participatif de l’ensemble de l’équipe pour le succès de l’opération.

2016 Bloc opératoire Cardiologie Décontamination Elvire Linord Gilles Numeric Hôpital Karine Sanchez Philippe Cohen-Tenoudji Qualité de l'air

En savoir plus

Se connecter
S'abonner