Bactéries hautement résistantes émergentes en hôpital pédiatrique : besoin de mesures de contrôle adaptées

Emerging highly resistant bacteria in a paediatric hospital: the need for adapted control measures

Auteurs: Amandine Poinot 1, Yves Gillet 1, Christine Bruchon 2, Étienne Javouhey 3, Jérémy Lapiere 4, Jacqueline Grando 2


Affiliations :

  • 1 - Urgences pédiatriques – Hôpital Femme Mère Enfant (HFME) – HCL – 59 Boulevard Pinel – 69500 Bron – France
  • 2 - Hygiène hospitalière – HFME – Hospices civils de Lyon (HCL) – Bron – France
  • 3 - Réanimation pédiatrique – HFME – Hospices civils de Lyon (HCL) – Bron – France
  • 4 - Hôpital Lyon-Sud – HCL - Saint-Genis-Laval - France

Auteur principal : Amandine Poinot - Urgences pédiatriques – Hôpital Femme Mère Enfant (HFME) – HCL – 59 Boulevard Pinel – 69500 Bron – France - Email : amandine.poinot@ch-metropole-savoie.fr

Résumé

Introduction. Notre objectif était d’étudier les mesures d’hygiène appliquées pour limiter la diffusion des bactéries hautement résistantes émergentes (BHRe) en hôpital pédiatrique. Matériel et méthodes. Les épisodes de BHRe de 2016 à 2019, au sein de l’hôpital Femme Mère Enfant de Bron (Rhône) ont été identifiés à l’aide des signalements obligatoires. Les mesures d’hygiène ont été étudiées grâce aux données collectées par l’équipe opérationnelle d’hygiène, et comparées aux recommandations du Haut Conseil de la santé publique (HCSP). Résultats. En 4 ans, 26 BHRe ont été identifiées chez 22 patients : 14 entérobactéries productrices de carbapénémases, et 12 Enterococcus faecium résistants aux glycopeptides. Aucune BHRe n’a été responsable d’infection. Hors de la situation épidémique, seules les précautions complémentaires d’hygiène de type contact (PCC) ont été appliquées, il n’y a pas eu de cas secondaire identifié. La seule situation épidémique, à l’origine de 5 cas secondaires a été liée à une découverte fortuite d’une BHRe après 26 jours d’hospitalisation. Les PCC ont été strictement appliquées, à l’aide d’une équipe dédiée dans un service sectorisé en 2, sans fermeture prolongée des admissions. Aucun cas secondaire n’a été identifié après la stricte application de ces mesures. Discussion. Les mesures proposées par le HCSP sont difficilement applicables en pédiatrie, notamment la fermeture des lits prolongée n’était pas applicable du fait de la période hivernale et de l’absence d’alternative d’hospitalisation pédiatrique. Le dépistage précoce des patients à risque de BHRe et l’application des PCC sont fondamentaux. L’augmentation du personnel permettant la stricte application des PCC a permis, sans fermeture prolongée des lits, de stopper l’épidémie.

2020 Bactérie Hautement Résistante Emergente Épidémie Pédiatrie Recommandations Transmission croisée

Summary

Introduction. Our aim was to study the hand-hygiene measures applied in a paediatric hospital to restrict the dissemination of emerging highly resistant bacteria (eHRB). Material and methods. In our women/mothers/children hospital of Bron, in the Rhône area, the 2016 and 2019 eHRB outbreaks were identified thanks to obligatory reporting. Sanitation measures were investigated by studying the data collected by our operational sanitation team and comparing them to the guidelines currently issued by the French High Council for Public Health (HCPH). Findings. In 4 years, 26 eHRB were identified in 22 patients: 14 carbapenemase producing enterobacteriaceae (CPE) and 12 Glycopeptide-resistant Enterococcus faecium (GRE). No eHRB was responsible for any infection. Outside epidemic situations, only additional contact precautions (ACP) were applied and no secondary case was identified. The only epidemic outbreak, involving five secondary cases, was related to the fortuitous discovery of an eHRB after a hospital stay of 26 days. ACPs were strictly implemented with the help of a dedicated team in a unit split into two sectors and without any extended discontinuation of admissions. No secondary case was identified following the strict application of these measures. Discussion. The measures suggested by the HCPH were difficult to apply in a paediatric situation, notably the extended closure of beds as this was winter and not other paediatric unit was available. Early identification of eHRB-risk patients and the implementation of additional contact precautions (ACP) were fundamental. Increased staffing enabled the strict application of ACPs and the cessation of the epidemic without prolonged bed closure.

Cross-transmission Epidemic Guidelines Highly Emerging resistant bacteria Pediatrics

En savoir plus

Se connecter
S'abonner