Chlorhexidine ou povidone iodée, le débat reste ouvert !

Auteurs: Joseph Hajjar


Auteur principal : Joseph Hajjar - Email : jhajjar@laposte.net

Résumé

La prévention des infections associées aux dispositifs intravasculaires s’appuie notamment sur l’antisepsie cutanée au moment de la pose dont deux mesures actuellement recommandées en France sont régulièrement débattues : une première étape de détersion suivie d’une antisepsie avec un antiseptique en solution alcoolique qu’il s’agisse de la chlorhexidine ou de la povidone iodée.

2015 Antisepsie Chlorhexidine Povidone iodée

En savoir plus

Se connecter
S'abonner