Comparaison de deux techniques de stockage pour endoscopes souples thermosensibles

Comparison of two storage techniques for heat-sensitive flexible endoscopes

Auteurs: Claire Hamel 1, Matthieu Bourhis 2, Jean-Baptiste Pain 2, André Rieutord 1, Amélie Gaudin 1


Affiliations :

  • 1 - Pharmacien – Institut Gustave Roussy – 114 rue Édouard Vaillant – 94805 Villejuif – France
  • 2 - Interne en pharmacie – Institut Gustave Roussy –Villejuif – France

Auteur principal : Claire Hamel - Pharmacien – Institut Gustave Roussy – 114 rue Édouard Vaillant – 94805 Villejuif – France - Email : claire.hamel@gustaveroussy.fr

Résumé

Objectif. Les endoscopes souples thermosensibles (EST) ne peuvent pas être autoclavés et la réglementation française impose un retraitement toutes les 12h si l’EST n’est pas stocké dans un système approprié. Notre objectif a été de comparer deux méthodes de stockage pour définir la plus efficiente sur trois critères : qualité microbiologique, facilité d’utilisation et coût. Les deux techniques sont Surestore® (injection de peroxyde d’hydrogène dans les canaux de l’EST, puis mise sous vide) et PlasmaTyphoon® (séchage des canaux de l’EST à l’air chaud, puis conditionnement sous un plasma d’air médical). Méthode. Une étude prospective comparant les deux méthodes a été menée sur 34 EST en comparant leurs performances. La qualité microbiologique a été évaluée par des prélèvements microbiologiques après un stockage de 7 jours, un questionnaire de satisfaction pour évaluer la facilité d’utilisation et l’analyse des coûts d’investissement et de consommables pour l’impact économique. Résultats. L’évaluation microbiologique n’a pas montré de différence significative entre les techniques tant d’un point de vue qualitatif que quantitatif. La technique préférée par les utilisateurs est PlasmaTyphoon® et c’est aussi la technique la moins onéreuse (consommables et investissements). Conclusion. Notre étude montre que la qualité microbiologique des deux techniques est similaire avec une utilisation plus simple et moins coûteuse pour PlasmaTyphoon®.

2019 Désinfection Endoscopie

Summary

Objectives. Heat-sensitive flexible endoscopes (HSFE) cannot be autoclaved and French regulations demand their reprocessing every 12 hours when they are not stored using an appropriate system. Our objective was to compare two storage methods to identify which was the most effective with respect to three criteria: microbiological quality, facility of use and cost. The two methods were Surestore® (injection of hydrogen peroxide in the HSFE followed by vacuum packing) and PlasmaTyphoon® (hot air drying of the HSFE channels followed by active storing with medical-air plasma). Methods. A prospective study assessed 34 HSFEs and compared the performances of both methods. Microbiological quality was tested by microbiological sampling after seven days of storage. A satisfaction questionnaire evaluated the ease of use and the economic impact was assessed by a cost analysis of investments and consumables. Results. Microbiological evaluation did not reveal any significant difference between both techniques whether qualitative or quantitative. The technique preferred by users was the PlasmaTyphoon® system which was also the cheapest (consumables and investments). Conclusions. Our study showed that the microbiological quality of both techniques was similar and that the PlasmaTyphoon® method was cheaper and easier to use.

Disinfection Endoscopy

En savoir plus

Se connecter
S'abonner