Coût des prestations en hygiène hospitalière : analyse économique des actions de surveillance d’un service d’hygiène

Résumé

Introduction. Dans le cadre de la loi Bachelot, il nous est apparu important dans l'optique de créer une équipe d'hygiène (EOH) inter-établissement de chiffrer économiquement le coût des activités de surveillance épidémiologique et environnementale. Méthodologie. Depuis 2008,nous saisissons via intranet notre activité dans une base de données. La valorisation en coût a été réalisée en multipliant le temps passé par les membres de l'EOH par leur coût à échelon médian. Les coûts de laboratoire sont obtenus en multipliant leur cotation par le coût du B. Résultats. Ce sont autotal 5 037 heures qui ont été saisies : surveillance épidémiologique (565 h)et environnementale (283 h). La surveillance des bactéries multirésistantes consomme 75 min/fiche (coût total 9865 €), celle des infections nosocomiales(IN) en réanimation 17 min/fiche (coût total 1 579 €'), les infections du site opératoire 15 min/fiche (coût total 2 397 €), les IN virales 3 min/fiche (coût total 373 €) et celle des bactériémies 16 min/fiche (coût total 3 869 €). Les prélèvements d'eau reviennent à 80,50 € l'unité, les prélèvements d'air à 53,90 €,les prélèvements de surface à 22,60 € et les prélèvements d'endoscope à 21,60 €.Enfin, l'organisation et le rendu représentent un coût de 2 015 €. Conclusion. Cette étude, dans l'optique de conventionner l'activité EOH avec d'autres établissements voisins nous a permis d'anticiper les moyens financiers et les moyens humains à prévoir.

2011 Infection associée aux Soins Mesure des coûts Surveillance épidémiologique

En savoir plus

Se connecter
S'abonner