Diffusion régionale inter hospitalière d’un Acinetobacter baumannii multirésistant, producteur de bêta-lactamase à spectre étendu VEB-1

Résumé

Du 30 juillet au 19 septembre 2003, le Centre de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales (C.CLIN) Paris-Nord a reçu cinq signalements d'infections nosocomiales à d'Acinetobacter baumannii (Ab) produisant une béta-lactamase à spectre étendu (BLSE) de type VEB-1 (23 patients concernés dont huit décédés). Pour évaluer l'ampleur de cette épidémie, le réseau régional de microbiologistes a été sollicité. Fin septembre 2003, le C.CLIN a informé les présidents de CLIN de l'inter-région et diffusé des recommandations. L'alerte a ensuite été étendue au niveau national. L'Institut de veille sanitaire (InVS) a recommandé aux établissements de santé (ES) de signaler tous les cas de colonisation à Ab VEB-1. De juillet 2003 à février 2004, 215 cas (136 certains et 79 probables) répartis dans 28 ES ont été recensés. La courbe épidémique montre un pic initial en octobre 2003, un nouveau pic en d'cembre lié à l'alerte régionale, puis une décroissance régulière jusqu'en février 2004. La répartition géographique des ES concernés révèle une diffusion régionale très importante. La plupart des patients (96 soit 45 %) étaient hospitalisés en réanimation. La collaboration entre les services et laboratoires hospitaliers, le C.CLIN, l'InVS, un laboratoire expert et les autorités sanitaires a joué un rôle majeur dans l'identification précoce et le contrôle de cette épidémie et la diffusion rapide à tous les acteurs des informations utiles.

2004 Acinetobacter baumannii Bactérie multi-résistante Bêta-lactamase E. Seringue Épidémie Hôpital Infection Ligne directrice

En savoir plus

Se connecter
S'abonner