Étude épidémiologique des infections cutanées et/ou muqueuses dans un établissement de soins de suite et de réadaptation, et de soins de longue durée

Résumé

Suite aux résultats d’une étude de prévalence menée en 1995 dans un service de soins de longue durée et de soins de suite et de réadaptation de Rennes, une enquête a été menée pour mieux connaître les spécificités cliniques de cette population, évaluer le taux d’incidence et les caractéristiques des infections cutanées et/ou muqueuses, et en identifier les facteurs de risque. Au cours des 16 mois de l’étude, 1 172 personnes ont été incluses et ont fait l’objet d’un suivi de cohorte. Chaque patient ayant une infection cutanée a été apparié à un témoin. Un recueil d’information complémentaire rétrospectif a été effectué pour chacun de ces cas. La moyenne d’âge était de 82,6 ans pour une population féminine à 69,1 %. 104 infections cutanées et/ou muqueuses ont été recensées, soit un taux d’incidence globale de 0,95 infections pour 1 000 jours d’hospitalisation. L’aspect le plus fréquent était les lésions suintantes des plis. Les deux germes les plus fréquents étaient S. aureus et C. albicans. L’immunodépression était le seul facteur favorisant significativement les infections identifiées. Les résultats n’ont pas permis de mieux cibler la population à protéger des infections cutanées. Cette prévention restera générale, basée sur l’hygiène et la lutte contre les facteurs favorisants communément admis.

2000 Épidémiologie Facteur de Risque Infection Moyen Séjour Personne âgée Soins longue durée

En savoir plus

Se connecter
S'abonner