Étude prospective des complications associées à l’utilisation des cathéters centraux à insertion périphérique en hospitalisation à domicile

Résumé

Lors de l’enquête nationale de prévalence menée en 2012 en établissements d’hospitalisation à domicile, 31,7 % des patients inclus étaient porteurs de cathéters dont 2,7 % de cathéters centraux à insertion périphérique (PICC). Face à l’augmentation de l’utilisation de ces dispositifs, en prévenir les complications est devenu une priorité. Cette étude prospective décrivait les modes de prise en charge des patients porteurs de picc, l’incidence et le type de complications associées. Elle incluait tout patient adulte porteur de picc entre 2012 et 2013. Au total, 140 PICC chez 122 patients ont été inclus ; 38,6 % ont donné lieu à au moins une complication (n = 54). Le délai médian de survenue de la première complication est de 25 jours (min-max [3-102], iqr [11-46]). La proportion des PICC retirés pour complication est de 53,7 % (incidence : 20,7 %). L’obstruction est la plus fréquente des complications (22,9 %), nécessitant une ablation dans 34,4 % des cas, viennent ensuite le déplacement (5 %) avec ablation dans 71,4 % des cas, puis l’infection (4,3 %), l’inflammation du point de ponction (4,3 %) et la thrombose (2,1 %), conduisant à une ablation dans respectivement 100 %, 66,7 % et 100 % des cas. Le taux des complications associées à l’utilisation de ce cathéter n’est pas négligeable. Cette étude est la première enquête d’incidence des complications associées à l’utilisation des PICC en hospitalisation à domicile. Elle présente des données de référence utiles pour la mise en place d’un programme d’action.

2016 Cathéter central Cathéter périphérique Hospitalisation Infection du cathéter Service de soins infirmiers à domicile Thrombose veineuse

En savoir plus

Se connecter
S'abonner