Évaluation de la maîtrise du risque infectieux lors du nettoyage et de la désinfection d’endoscopes souples non autoclavables – Résultats de l’audit national 2015

Auteurs: Loïc Simon 1, Olivia Ali-Brandmeyer 2, Nathalie Jouzeau 3


Affiliations :

  • 1 - Responsable du CPias Grand Est – CHRU de Nancy – rue du Morvan – 54511 Vandoeuvre-lès-Nancy
  • 2 - Biostatisticienne, CPias Grand Est
  • 3 - Infirmière hygiéniste, CPias Grand Est

Auteur principal : Loïc Simon - Responsable du CPias Grand Est – CHRU de Nancy – rue du Morvan – 54511 Vandoeuvre-lès-Nancy - Email : l.simon@chru-nancy.fr

Résumé

Le premier audit national sur l’évaluation des procédures de nettoyage et de désinfection en endoscopie s’est déroulé en 2015 dans les établissements de santé ayant une activité d’endoscopie. L’objectif principal était d’évaluer la maîtrise du risque infectieux d’origine exogène et de mesurer les écarts aux référentiels. Cet audit était accompagné d’une instruction ministérielle. Il comprenait quatre niveaux d’évaluation : « établissement » avec son organisation de la gestion du risque infectieux, « site de traitement » avec les modalités de prise en charge des endoscopes, « personnel » avec la nature de l’activité et de la formation du personnel et « observation » des différentes étapes de nettoyage et de désinfection des endoscopes. Cet audit a été réalisé par 699 établissements de santé, correspondant à 1 275 sites de traitement avec 8 279 fiches complétées par les personnels et 13 142 observations réalisées par des auditeurs externes. Cette forte participation a permis de mettre en évidence qu’il existe une gestion organisée du risque infectieux (démarche qualité, signalements internes d’évènements indésirables…), un inventaire mis à jour du parc d’endoscopes, ainsi qu’un plan de maintenance, une organisation des contrôles microbiologiques, et des pratiques satisfaisantes pour les étapes de nettoyage et de désinfection des endoscopes. La centralisation du traitement des endoscopes, le traitement en dehors des heures ouvrables, la connaissance de l’architecture complexe des endoscopes nécessitent encore des actions d’amélioration.

2017 Audit Qualité Endoscopie Evaluation des pratiques professionnelles Risque infectieux

En savoir plus

Se connecter
S'abonner