Évaluation systématique de la mise en place des précautions complémentaires dans un établissement de santé

Résumé

Des dysfonctionnements dans la mise en place des précautions complémentaires ont été observés par les infirmières diplômées d'état (IDE) hygiénistes. Une étude a été menée pour en estimer la fréquence et les motifs. Matériel et méthodes. Durant l'année 2011, pour tout nouveau cas, les IDE hygiénistes ont interviewé le personnel sur la mise en place, la prescription et la connaissance des précautions complémentaires. La signalisation a été observée. Résultats. Sur 438 recommandations de précautions complémentaires, 95 % étaient mises en œuvre, 69 % étaient prescrites et 93 % étaient signalées par affichage. Seules 47 % des affiches étaient bien renseignées. Le type de précautions complémentaires, le germe, et son réservoir étaient connus dans respectivement 83 %, 66 %, et 82 % des cas. Conclusion. Ce travail a montré d'une part que les recommandations étaient majoritairement suivies. D'autre part, la mise en évidence des dysfonctionnements a permis de mettre en place des actions d'amélioration.

2013 Evaluation des pratiques professionnelles Infection associée aux Soins Précautions complémentaires Retour d'expérience

En savoir plus

Se connecter
S'abonner