Former par simulation et jeux en santé

Simulation and serious games for education

Auteurs: Anne-Gaëlle Venier 1, Hervé Vergnes 2


Affiliations :

  • 1 - Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPias) en Nouvelle-Aquitaine – Centre hospitalier universitaire (CHU) Pellegrin – Bâtiment Le Tondu – Place Amélie-Raba-Léon – 33076 Bordeaux Cedex – France
  • 2 - CPias Occitanie – CHU – Toulouse – France

Auteur principal : Dr - Anne-Gaëlle Venier - Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPias) en Nouvelle-Aquitaine – Centre hospitalier universitaire (CHU) Pellegrin – Bâtiment Le Tondu – Place Amélie-Raba-Léon – 33076 Bordeaux Cedex – France - Email : anne-gaelle.venier@chu-bordeaux.fr

Résumé

L’essor des nouvelles générations et technologies conduit à repenser la façon de sensibiliser et de former étudiants et professionnels de santé. La simulation et les jeux sérieux offrent des alternatives pédagogiques attrayantes au fort potentiel, sans mise en danger du patient. Initialement utilisées en santé dans les domaines de l’urgence, de la réanimation et de la chirurgie, ces méthodes s’ouvrent à toutes les spécialités dont celle de la prévention des infections associées aux soins. Cet article présente de façon synthétique les grandes lignes et prérequis de la simulation et des jeux sérieux, ainsi que leurs modalités d’utilisation pour promouvoir la prévention du risque infectieux. La séance de simulation se compose d’un briefing, du déroulement d’un scénario et d’un débriefing. L’intégration de la prévention du risque infectieux est indispensable en simulation procédurale, et ne doit pas être occultée dans le cas des autres modalités de simulations. Y associer un hygiéniste ou un formateur référent est une plus-value, sous réserve que ces experts aient reçu au préalable une formation ad hoc à la simulation (diplôme universitaire ou formation courte). Les jeux sérieux bénéficient d’une aura positive auprès des étudiants et toutes les générations peuvent être intéressées et impactées par un jeu sérieux. Ces jeux, sous réserve de suivre des règles de construction précises, apportent et ancrent profondément les connaissances, majorent l’intérêt pour la thématique, et favorisent l’engagement vers de bonnes pratiques. Simulation et jeux sérieux sont donc des outils essentiels à la prévention du risque infectieux, dont la pertinence implique de les intégrer dans les actions de sensibilisation et de formation.

2020 Formation continue Formation initiale Infection associée aux Soins Serious game Simulation

Summary

Health care infection control remains a challenge. Multiple improvement strategies exist (such as educational programs, performance feedbacks, guidelines, bundles) but it is difficult to change behaviors and beliefs when bad habits are ingrained. The training of students is therefore of key importance. There is no consensus about what is the best way to teach infection control healthcare students or seniors but the development of simulation and serious games in a context of multi-connected people forces to innovate the way of teaching. This article is aimed to summarize key relevant points for the simulation teaching process and the serious game use. Simulation is divided into three steps: briefing, scenario and debriefing. The integration of infection prevention measures will depend on the type of simulation but must not be forgotten. Training is necessary to teach with simulation. A serious game is a game designed for a primary purpose other than pure entertainment. Such games can improve the behaviour of healthcare workers and patients. Health students can also be strongly engaged and stimulate to study longer. Simulation and serious games are interesting tools to include in the education of health students and health care workers in the field of the infection prevention.

Continuing education Healthcare-associated infection Initial training Simulating

En savoir plus

Se connecter
S'abonner