Gestion du risque infectieux lié à l’environnement : l’approche de la province du Québec suite à la crise du Clostridium difficile

Auteurs: Marius Berger 1


Affiliations :

  • 1 - Consultant en hygiène et salubrité – Solutions ID2BM Inc. – 3945 rue Paré – Saint-Hubert – QC J3Y 4S5 – Québec – Canada.

Auteur principal : Marius Berger - Consultant en hygiène et salubrité – Solutions ID2BM Inc. – 3945 rue Paré – Saint-Hubert – QC J3Y 4S5 – Québec – Canada. - Email : bm@mariusberger.com

Résumé

Jusqu’en 2004, l’entretien des établissements du réseau québécois de la santé était généralement déficient : matériels désuets et en quantité limitée, pas ou peu de techniques de travail, budgets souvent insuffisants… En 2004, les cas d’infections à Clostridium difficile frappèrent le Québec de plein fouet, avec des impacts très significatifs. Cette situation fut l’élément déclencheur d’une révision complète des activités d’hygiène et salubrité dans le réseau de la santé. Le ministère de la Santé et des Services sociaux créa alors un large groupe de travail multidisciplinaire chargé d’élaborer des guides de référence spécifiques à l’hygiène et à la salubrité en établissement de santé, afin d’outiller les administrateurs du réseau. Depuis 2005, une dizaine de ces guides ont été publiés. Qu’ils abordent les produits de nettoyage, les techniques de désinfection, les audits qualité ou bien les stratégies à mettre en place pour assurer un entretien de qualité, chacun d’entre eux est devenu une précieuse source d’information pour tous les acteurs qui touchent, de près ou de loin, au nettoyage ou à la désinfection des établissements de santé.

2018 Bionettoyage Clostridium difficile Désinfection Gestion de l'environnement Gestion des surfaces Pratiques recommandées Prévention des infections

En savoir plus

Se connecter
S'abonner