Gestion d’une épidémie à Pseudomonas aeruginosa sécréteur de carbapénémase de type VIM-4 en hématologie

Management of an outbreak of VIM-4 carbapenemase-producing Pseudomonas aeruginosa in a haematology unit

Auteurs: Anaïs Colas 1, Julie Lizon 1, Marie Regad 1, Laurie Renaudin 1, 2, Arnaud Florentin 1, 2


Affiliations :

  • 1 - Service d’hygiène et d’analyses environnementales – Équipe opérationnelle d’hygiène – Centre hospitalier régional universitaire– Rue du Morvan – 54500 Vandœuvre-lès-Nancy – France
  • 2 - Université de Lorraine – Faculté de médecine – Département d’hygiène, des risques environnementaux et associés aux soins – Nancy – France | Université de Lorraine – EA4360 Apemac – Nancy – France

Auteur principal : Anaïs Colas - Service d’hygiène et d’analyses environnementales – Équipe opérationnelle d’hygiène – Centre hospitalier régional universitaire– Rue du Morvan – 54500 Vandœuvre-lès-Nancy – France - Email : a.colas@chru-nancy.fr

Résumé

Objectif. Le service d’hématologie a fait face à une épidémie de Pseudomonas aeruginosa sécréteur de carbapénémase de type VIM-4. L’objectif est de partager l’expérience de la gestion d’une épidémie par un micro-organisme multirésistant d’origine environnementale au sein d’un centre hospitalier régional universitaire. Matériel et méthodes. Le service a une capacité de 39 lits. En 2017, quatre patients ont présenté une colonisation et quatre ont présenté une infection à Pseudomonas aeruginosa sécréteur de carbapénémase de type VIM-4. Résultats. Quatre patients sont décédés. Les souches des micro-organismes étaient identiques en termes de résistance. Des audits de pratiques ainsi que des investigations cliniques et environnementales ont été réalisés dès les premiers cas. Plusieurs mesures correctives ont été appliquées : des formations sur les précautions standard et complémentaires, l’entretien des locaux, l’hygiène des mains ainsi que la correction des dérives sur la gestion des excreta et la désinfection par voie aérienne à la sortie d’un patient porteur. Suite à des investigations environnementales, un prélèvement de siphon est revenu positif avec la même souche. Malgré la désinfection du siphon, un autre cas est survenu dans cette chambre qui a été alors fermée. Aucun nouveau cas d’origine environnementale n’a été découvert depuis. Conclusion. Devant l’apparition ponctuelle de cas, une transmission environnementale a fortement été suspectée. Le mécanisme de rétrocontamination via les siphons n’a pas encore été établi. Notre établissement a débuté la pose de siphons hygiéniques tout en limitant l’usage des biocides.

2020 Bactérie multi-résistante Contamination de l'environnement Épidémie Transmission croisée

Summary

Objectives. Our haematology unit had to cope with a VIM-4 carbapenemase-producing Pseudomonas aeruginosa outbreak. We wished to share our experience in managing this outbreak of a multiresistant micro-organism of environmental origin in a French regional teaching hospital. Material and methods. Our unit counts 39 beds. In 2017, four patients presented with colonisation and four with an infection by VIM-4 carbapenemase-producing Pseudomonas aeruginosaResults. Four patients died. The strains of micro-organisms were identical in terms of resistance. Practice audits as well as clinical and environmental investigations were undertaken as from the first case. Several corrective measures were implemented: training sessions on standard and additional precautions, maintenance of premises, hand hygiene as well as the correction of faulty excreta management and airborne disinfection on discharge of a carrier. Following environmental investigations, one siphon sample was returned positive for the same strain. Despite the disinfection of said siphon, another case occurred in the same room which was then closed down. No other case of environmental origin was discovered since then. Conclusions. Given the punctual occurrence of cases, environmental transmission was strongly suspected. The mechanisms involved in siphon retro contamination was not established. Our facility started to install hygienic siphons whilst restricting the use of biocides.

Cross-transmission Environmental contamination Infectious outbreak management Multi-resistant bacteria

En savoir plus

Se connecter
S'abonner