Lecture critique – La désinfection terminale de l’environnement hospitalier par les UV-C : quelle efficacité ?

Auteurs: Jean-Christophe Delarozière 1, Joseph Hajjar 2


Affiliations :

  • 1 - Médecin hygiéniste épidémiologiste – Centre de prévention des infections associées aux soins (Cpias) Provence-Alpes-Côte d’Azur Assistance publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM)
  • 2 - Praticien honoraire des hôpitaux – Saint-Marcel-lès-Valence

Auteur principal : Dr - Joseph Hajjar - Praticien honoraire des hôpitaux – Saint-Marcel-lès-Valence - Email : jhajjar@laposte.net

2018 Acinetobacter baumannii Bionettoyage Clostridium difficile Désinfection enterococcus Gestion de l'environnement Gestion des surfaces Prévention des infections SARM

Résumé

Anderson DJ, Chen LF, Weber DJ. Enhanced terminal room disinfection and acquisition and infection caused by multidrug-resistant organisms and Clostridium difficile (the Benefits of Enhanced Terminal Room Disinfection study): a cluster-randomised, multicentre, crossover study. Lancet 2017; 10071: 805-814. DOI : 10.1016/S0140-6736(16)31588-4. L’environnement des chambres où sont hospitalisés des patients porteurs de bactéries résistantes aux antibiotiques ou de Clostridium difficile peut être contaminé par ces micro-organismes pouvant survivre sur les surfaces inertes pendant de longues périodes et être à l’origine de contaminations environnementales [1]. En France, la désinfection terminale des locaux après sortie du patient, en complément d’un bionettoyage rigoureux, est réservée à certaines situations (épidémies non contrôlées par l’application stricte des mesures habituelles, secteurs protégés d’hématologie et de greffe d’organes, laboratoires de niveaux de sécurité biologique 3 [NSB3] et 4 [NSB4]) ou recommandations spécifiques ou réglementaires [2, 3]. Parmi les techniques de désinfection renforcée de l’environnement, l’efficacité et l’innocuité des procédés automatisés émettant un rayonnement ultraviolet-C (les UV-C détruisent les liaisons ADN des bactéries entraînant leur destruction), un gaz ou un dispersât sont actuellement discutées.

En savoir plus

Se connecter
S'abonner