Les équipements de protection individuelle à travers le temps, de la peste à la Covid-19

Personal protective equipments throughout the times, from plague to Covid-19

Auteurs: Olivia Keita-Perse 1


Affiliations :

  • 1 - Épidémiologie et hygiène hospitalière – Centre hospitalier Princesse Grace – BP489 – MC98012 Monaco Cedex – Monaco

Auteur principal : Dr - Olivia Keita-Perse - Épidémiologie et hygiène hospitalière – Centre hospitalier Princesse Grace – BP489 – MC98012 Monaco Cedex – Monaco - Email : olivia.keita-perse@chpg.mc

Résumé

Les équipements de protection individuelle (EPI) sont définis par l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) comme des équipements destinés à protéger les travailleurs contre un ou plusieurs risques. En hygiène hospitalière, il s’agit du risque biologique, contre lequel le soignant va se protéger et protéger le patient en revêtant une tenue de protection, un masque, des lunettes et des gants. Ces équipements, au centre des préoccupations des hygiénistes depuis longtemps et de tous les soignants depuis plus d’un an maintenant, ont jalonné l’histoire de la médecine et de la chirurgie. Le risque infectieux a en effet accompagné l’homme depuis toujours. Il a représenté une menace, causé des catastrophes et des drames, mais il a aussi permis d’énormes progrès car les EPI ont progressé avec ce risque. D’une approche intuitive à l’obligation de normes, de matériaux ésotériques (intestin de mouton) à des composants testés, éprouvés et fiabilisés, masques et gants pour ne citer que ceux-ci, ont évolué au gré des découvertes, non seulement médicales mais aussi industrielles souvent sous l’impulsion de chercheurs. Cet article retrace brièvement, de l’Antiquité à nos jours, l’histoire des gants, masques, casaques qui ne sont devenus les « EPI » que depuis une cinquantaine d’années et ont fait l’objet depuis lors de recommandations nationales et internationales, voire de textes réglementaires.

2021 Equipement de protection individuelle Précautions standard Risque infectieux

Summary

Personal protective equipments (PPE) are defined by the French INRS (National Institute for research and safety) as devices aimed at protecting workers against one or several risks. In hospital sanitation, this involves biological risks against which carers will protect themselves and their patients by wearing a protective gown, a mask, glasses and gloves. An all-time central focus for hygienists and now a core concern for carers for over a year, these devices have punctuated the history of medicine and surgery. Indeed, the risk of infection has always been present for mankind. It has represented a menace, caused catastrophes and drama, but it has also led to considerable progress as PPE have progressed alongside this risk. From an intuitive approach to the need for standards, from esoteric material (sheep gut) to tested, tried and reliable components, masks and gloves have changed with the discoveries, not only medical ones but also industrial and often under the influence of research workers. This article briefly retraces the past history, from antiquity to present days, of gloves, masks and gowns which have become the PPE we have now known for fifty years and which are the object of national and international guidelines and regulations.

History Infectious risk Personal protective equipment Standard precautions

En savoir plus

Se connecter
S'abonner