Les infections nosocomiales en milieu hospitalier psychiatrique

Résumé

Nous relatons ici l'expérience d'une étude prospective de six mois (1er janvier au 30 juin 1996) sur un Centre Hospitalier Spécialisé. L'accent est mis sur la description des infections nosocomiales et l'évaluationdes pratiques médicales, à travers une démarche diagnostique et thérapeutique. 91 patients infectés ont été inclus dans l'étude pour 120 infections nosocomiales traitées. L'incidence globale s'élève à 8,6 % avec une nette prédominance des infections bronchopulmonaires, suivies des infections ORL et dentaires, puis des infections urinaires. L'antibiothérapie par voie générale est instaurée une fois sur deux sans examen paraclinique ; la mono-antibiothérapie étant très largement majoritaire. L'infection nosocomiale existe en psychiatrie, mettant cependant rarement en jeu, le pronostic vital des patients. Elle impose des règles strictes d'hygiène aux soignants, au même titre que dans les autres structures hospitalières.

1998 Antibiothérapie Hygiène hospitalière Patient à risque Psychiatrie

En savoir plus

Se connecter
S'abonner