Les systèmes de surveillance : d’Hôpital propre au programme de médicalisation des systèmes d’information

Auteurs: Agnès Gaudichon 1, Pascal Astagneau 1


Affiliations :

  • 1 - CPias Île-de-France – 8 rue Maria Helena Vieira da Silva – 75014 Paris – France

Auteur principal : Pr - Pascal Astagneau - CPias Île-de-France – 8 rue Maria Helena Vieira da Silva – 75014 Paris – France - Email : pascal.astagneau@aphp.fr

Résumé

La surveillance est une composante majeure de la politique de lutte contre les infections associées aux soins. Elle permet de décrire et d’évaluer les tendances et l’impact des mesures de prévention de ces infections, et d’alerte à ce propos. En France, le système de surveillance comporte plusieurs aspects : la surveillance en incidence ciblée sur certaines infections prioritaires, avec des réseaux de surveillance ; la surveillance en prévalence avec une enquête quinquennale, afin de suivre les tendances ; et la surveillance des évènements sentinelles via le signalement pour lancer l’alerte. Ces 3 modalités de surveillance sont déclinées au niveau local par les équipes opérationnelles d’hygiène des établissements de santé, au niveau régional via les centres d’appui pour la prévention des infections associées aux soins, et au niveau national grâce à l’agence Santé publique France. Cela s’inscrit parfaitement dans le programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins (Propias) diffusé par le ministère chargé de la Santé en 2015. L’objet de cet article est de présenter les différents systèmes de surveillance en France et leurs évolutions dans le temps.

2018 Incidence Prévalence Réseau de surveillance Signalement des incidents Surveillance épidémiologique Surveillance informatisée Système Sentinelle

En savoir plus

Se connecter
S'abonner