Les trachéobronchites chez les patients intubés : identification et prise en charge

Résumé

La trachéobronchite acquise sous ventilation mécanique(TAVM) est une infection fréquente en réanimation. Cette infection représenteune étape intermédiaire entre la colonisation trachéobronchique et la pneumonieacquise sous ventilation mécanique (PAVM). La TAVM est définie par tous lescritères suivants': fièvre (> 38°) en l'absence de toute autre cause,aspirations trachéobronchiques purulentes, absence de nouvel infiltrat à laradiographie thoracique et examen cytobactériologique trachéal positif(≥106 cfu/ml). Cette infection est souvent provoquée par Pseudomonas aeruginosa et caractérisée par l'inflammation des voies respiratoires inférieures et l'augmentation du volume des sécrétions trachéobronchiques provoquant une prolongation de la durée de ventilation mécanique et d'hospitalisation. Une étude randomisée en double aveugle contre placebo a évalué l'impact de l'antibiothérapie par voie inhalée sur le devenir des patients présentant une TAVM. L'antibiothérapie inhalée a significativement augmenté le nombre de jours sans ventilation mécanique et la probabilité du sevrage de la ventilation mécanique, et a réduit le risque de PAVM ultérieure et l'émergence de bactéries multirésistantes. Une autre étude récente randomisée contrôlée a évalué l'impact de l'antibiothérapie systémique sur le devenir des patients présentant une TAVM. L'antibiothérapie était associée àune augmentation du nombre de jours sans ventilation mécanique, et à une réduction du pourcentage de patients présentant une PAVM ultérieure et du taux de mortalité. Conclusion. L'antibiothérapie semble avoir des effets bénéfiques chez les patients présentant une TAVM. D'autres études sont nécessaires afin de confirmer ces résultats. De plus, la durée optimale de l'antibiothérapie chez ces patients devrait être définie.

2010 Infection associée aux Soins Intubation Pneumonie Ventilation

En savoir plus

Se connecter
S'abonner