Lettre à la Rédaction – Aspects opérationnels de la vaccination anti-méningococcique systématique pratiquée dans le Puy-de-Dôme

Résumé

Plusieurs cas de méningococcies ont été observés entre novembre 2001 et janvier 2002 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) (cinq septicémies avec Purpura fulminans en cinq semaines dont deux décès chez des jeunes âgés de 14 à 24 ans, puis deux autres cas, un Purpura fulminans mortel chez un enfant de 16 mois et une méningite chez un nourrisson de huit mois). Dans chaque cas, une antibioprophylaxie et une vaccination par le vaccin antiméningoccocique A+C ont été appliquées au sujet contacts. De plus, l’incidence élevée des cas déclarés dans le Puy-de-Déme, nettement supérieure à celle des autres départements et la survenue des deux derniers cas chez de jeunes enfants ont conduit à mettre en place une campagne de vaccination systématique chez tous les individus de moins de 21 ans et les sujets de moins de 25 ans en contact étroit avec les communautés de jeunes (enseignants, éducateurs, personnel soignants...) de l’agglomération et des communes environnantes où des cas avaient été répertoriés. Au cours de cette campagne, le vaccin antiméningocoque A+C a été administré é plus de 60 000 jeunes et aucun cas supplémentaire n’a été recensé depuis janvier 2002.

2002 Épidémie Prévention des infections Vaccination

En savoir plus

Se connecter
S'abonner