L’hygiène des mains : connaissances, attitudes et pratiques déclarées par les étudiants en médecine

Résumé

L’hygiène des mains, quoique reconnue pour son efficacité contre les infections associées aux soins, reste encore une pratique insuffisamment respectée par les médecins. Notre étude se propose de décrire les connaissances et les pratiques des étudiants en deuxième et cinquième année de médecine, à l’aide d’un questionnaire anonyme auto-administré. Sur les 285 répondants (89 % des 320 inscrits), seulement 35 %, 44,2 % et 63,8 % ont bien répondu respectivement à la durée du lavage simple, hygiénique et chirurgical des mains, 82 % des répondants accordent de l’importance au lavage des mains et uniquement 60 % le font souvent ou très fréquemment. En ce qui concerne la formation dans le domaine de l’hygiène hospitalière, 36,7 % des étudiants considèrent qu’ils sont insuffisamment formés. Enfin, aucune différence statistiquement significative n’a été retrouvée entre la fréquence du lavage des mains d’une part et les connaissances, attitudes et niveau d’étude d’autre part. La formation initiale dans ses volets aussi bien théorique que pratique en hygiène hospitalière des étudiants en médecine doit ainsi être révisée pour améliorer les pratiques du corps médical et assurer un meilleur contrôle des infections.

2013 Action de formation Compétences professionnelles Hygiène hospitalière Hygiène manuelle Infection associée aux Soins Interne

En savoir plus

Se connecter
S'abonner