Maintenir l’observance à l’hygiène des mains des soignants dans un hôpital de gériatrie

Résumé

L'amélioration de l'adhésion aux pratiques de l'hygiène des mains nécessite de développer sans cesse de nouvelles stratégies. En 2008, le taux d'adhésion à l'hygiène des mains de 53 %, de l'hôpital de gériatrie de 300 lits faisant partie des hôpitaux universitaires de Genève (HUG) a donné l'impulsion au changement. La stratégie développée pour la gériatrie avait pour objectif d'atteindre, puis de maintenir une observance globale des soins infirmiers d'au moins 70 %. La stratégie d'amélioration de l'observance à l'hygiène des mains développée s'est appuyée sur cinq piliers : le recours systématique à la friction hydroalcoolique des mains ; l'éducation systématique des soignants ; l'utilisation d'outils de mesures de la performance et de promotion développés aux HUG ; le projet de la direction des soins infirmiers et la collaboration avec une infirmière spécialiste en prévention et contrôle de l'infection ; le focus placé sur la restitution au niveau institutionnel, au niveau de l'unité et à chaque soignant observé. Un plan de formation interne a été imposé par les cadres avec une volonté clairement affichée d'une amélioration. De 2006 à 2008, 1437 indications à l'hygiène des mains ont été observées, et 450 sessions d'observation ont été suivies d'une restitution individuelle. L'observation continue se poursuit et l'observance globale reste supérieure à 70 %.

2012 Hygiène manuelle Observance Restitution des indicateurs

En savoir plus

Se connecter
S'abonner