Maîtrise d’une épidémie de gastroentérite à norovirus dans un service hospitalier adulte

Résumé

Le norovirus (NoV) est le premier agent responsable d'épidémies de gastroentérites, qui sont difficiles à contrôler à l'hôpital. Nous décrivons ici une épidémie qui est restée contenue dans une unité d'un service de pneumologie et les mesures ayant permis de la maîtriser. Méthode. L'investigation a compris une analyse descriptive et la mise en place de mesures correctives. Un cas a été défini comme la survenue brutale de vomissements et/ou diarrhée chez un patient ou un soignant. Résultats. Treize cas ont été identifiés (taux d'attaque 50'%). Les symptômes étaient courts et bénins sauf chez les trois patients les plus fragiles et les plus âgés qui ont eu une diarrhée prolongée (supérieure à trois jours) ou une déshydratation sévère avec hypokaliémie. L'analyse des cas était en faveur d'une transmission croisée. Le NoV de génogroupe II a été identifié par RT-PCR dans les selles. L'épidémie a été maîtrisée en six jours et confinée dans l'unité grâce à l'application de mesures correctives : renforcement de l'utilisation des produits hydroalcooliques et du bionettoyage (suivi d'une désinfection à l'eau de javel), isolement prolongé et sectorisation des cas, puis arrêt des admissions pendant quatre jours. Le renforcement du bionettoyage a été maintenu deux semaines après la disparition des symptômes car l'excrétion virale est souvent prolongée. Conclusion. La responsabilité du NoV dans les gastroentérites doit être systématiquement évoquée afin de mettre en place les mesures correctives adéquates. Ces mesures permettent d'éviter la transmission du virus parfois responsable de formes cliniques plus sévères chez les sujets âgés.

2012 Épidémie Gastro-entérite Hôpital Hygiène hospitalière Norovirus

En savoir plus

Se connecter
S'abonner