Prévalence du portage oropharyngé de Candida sp. en chirurgie cardiaque Étude d’un protocole d’hygiène oropharyngée

Résumé

Une enquête prospective d’incidence du portage des levures présentes au niveau oropharyngé a été réalisée chez des patients de chirurgie cardiaque, avec évaluation de l’impact de deux types de bains de bouche sur l’évolution de ce portage. Les prélèvements oropharyngés ont été systématiquement réalisés à l’admission, 36 heures après l’intervention, puis renouvelés à huit jours de celle-ci. Sur 189 patients inclus, 62 prélèvements réalisés à l’admission contenaient des Candida (32 %), et principalement Candida albicans. Seuls les 106 patients ayant fait l’objet de l’ensemble des prélèvements ont été retenus pour étudier l’impact des protocoles de bains de bouche. Ceux-ci étaient réalisés par série de trois mois soit avec Givalex®, soit avec une solution de bicarbonate de sodium à 1,4 %. Au huitième jour, le taux de prélèvement positif a été significativement plus faible dans le groupe « Bicarbonate » (21 %) que dans le groupe « Givalex® » (53 %) (P < 0,01). Dix patients ont développé une candidose oropharyngée et douze patients présentaient des colonies nombreuses au huitième jour. Cet aspect quantitatif inciterait à rechercher d’autres sites de colonisation. En revanche, il semble judicieux de réserver le traitement antifongique aux lésions cliniques avérées et d’utiliser de préférence la solution de bicarbonate de sodium pour les soins d’hygiène oropharyngée.

2005 Cardiologie Chirurgie Complication de plaie Dépistage Épidémie Infection associée aux Soins Méticilline Résistance aux antibiotiques Staphylococcus aureus

En savoir plus

Se connecter
S'abonner