Problématique des infections associées aux soins au cours de la première épidémie à virus Ebola en Afrique de l’ouest : expérience de la Guinée de mars à août 2014

Résumé

La région ouest-africaine vit actuellement sa première épidémie à maladie à virus Ebola, plus connue sous le terme de fièvre hémorragique à virus Ebola, alors que jusque-là, celle-ci sévissait essentiellement en Afrique centrale et en Afrique de l’est, sous la forme d’épidémies périodiques de plus ou moins grande ampleur. Cette épidémie sous-régionale est la plus importante de l’histoire de par son importance : quatre pays sont touchés (Guinée, Liberia, Sierra Léone et Nigeria), avec plus de 3 500 cas et 1 900 décès, dont près de 10 % enregistrés parmi le personnel soignant, et un taux de mortalité globale de près de 60 %. Une autre épidémie vient de se déclarer en République démocratique du Congo, apparemment indépendante de celle d’Afrique de l’ouest, où le Sénégal vient aussi d’enregistrer son premier cas, importé de Guinée. Cette situation survient dans un contexte international marqué par de nombreuses menaces d’épidémies à grande échelle, voire des pandémies : grippe H1N1 en 2008, et actuellement syndrome respiratoire du Moyen-Orient à coronavirus et grippe aviaire H7N9. La situation de l’Afrique sub-saharienne demeure particulièrement préoccupante du fait de la faiblesse des systèmes de santé et en particulier du volet prévention et contrôle des infections, malgré de nombreuses initiatives et actions concrètes menées ces dernières années pour améliorer cette situation.

2014 Ebola Épidémie

En savoir plus

Se connecter
S'abonner