Rectorragies et stagnation pondérale en période néonatale. A propos d’un cas d’infection nosocomiale à Enterobacter sakazakii chez un nouveau-né ayant reçu du Pregestimil®

Résumé

Nous rapportons un cas d’infection nosocomiale à Enterobacter sakazakii, révélé par des rectorragies et une stagnation pondérale, chez un nouveau-né à terme, hospitalisé en néonatalogie et alimenté par Pregestimil®. Ce cas s’intégrait dans une épidémie nationale en France ayant eu lieu entre octobre et décembre 2004 et ayant concerné dix nouveau-nés hospitalisés en néonatalogie et alimentés par trois lots contaminés de Pregestimil®. La prise en compte de ces cas a conduit au retrait du Pregestimil® du marché, et au niveau national à l’émission de recommandations relatives à l’utilisation des hydrolysats de protéines et à des consignes strictes de préparation, manipulation et conservation des biberons et seringues pour alimentation continue de lait en établissement de santé.

2006 B. Douvillez enterobactérie Épidémie Hôpital Infection L. Warin Nouveau-né

En savoir plus

Se connecter
S'abonner