Relation entre les indicateurs ICSHA et ICALIN et les résultats d’un audit observationnel sur l’hygiène des mains

Résumé

Tous les ans depuis 2004, les établissements sont classés par le ministère de la Santé à partir de différents indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales. Ces indicateurs sont calculés sur la base de données déclarées, sans être actuellement comparés à des données recueillies sur le terrain. Un audit inter-régional de l'hygiène des mains a été proposé en 2006 par le CCLIN Paris-nord. Les résultats 2006 de deux indicateurs, ICALIN et ICSHA, ont été comparés aux paramètres mesurés lors de cet audit : l'observance générale, l'observance de la friction hydro-alcoolique et la proportion d'utilisation des PHA. Cette étude a porté sur les établissements ayant les résultats d'audit les plus représentatifs (nombre de services participants, nombre de données recueillies). La moyenne des paramètres de l'audit a été analysée en fonction des classes d'indicateurs (analyse de variance). L'étude a mis en évidence une relation significative entre l'ICSHA et deux des paramètres de l'audit': la proportion d'utilisation des SHA (p<0,00001) et l'observance de la friction (p = 0,0001), et entre l'ICALIN et l'observance de la friction (p=0,02). L'ICSHA semble donc être un bon reflet des pratiques en matière d'hygiène des mains par friction. Les autres indicateurs du tableau de bord mériteraient d'être validés sur ce principe par de nouvelles études observationnelles.

2009 Audit clinique Comparaison Indicateur Qualité Infection croisée Lavage des mains

En savoir plus

Se connecter
S'abonner