Réussir la mise en œuvre pratique des recommandations préventives – Le point de vue de l’anesthésiste-réanimateur

Auteurs: Christian Auboyer 1


Affiliations :

  • 1 - Professeur des universités et praticien hospitalier – Département d’anesthésie réanimation – Centre hospitalier universitaire (CHU) de Saint-Étienne – Hôpital Nord – 42055 Saint-Etienne Cedex 2 – France

Auteur principal : Pr - Christian Auboyer - Professeur des universités et praticien hospitalier – Département d’anesthésie réanimation – Centre hospitalier universitaire (CHU) de Saint-Étienne – Hôpital Nord – 42055 Saint-Etienne Cedex 2 – France - Email : christian.auboyer@orange.fr

Résumé

Le taux d’incidence des infections associées aux soins (IAS) en relation directe avec l’anesthésie est probablement assez faible. En fait peu de travaux ont apporté une contribution irréfutable à l’évaluation de ce risque pendant la phase peropératoire et la phase postopératoire précoce (salle de surveillance postinterventionnelle) [1]. Les IAS acquises chez les patients pris en charge dans des services de soins critiques sont beaucoup plus fréquentes, mais varient en fonction de services ayant des recrutements et des pathologies très différentes et aussi de la rigueur dans l’application des mesures de prévention [2]. Nous n’aborderons que la problématique de l’IAS en rapport direct avec l’anesthésie et les soins critiques, bien que souvent il soit difficile d’isoler leur origine par rapport à la pathologie qui a justifié une prise en charge par ces spécialités.

2018 Désinfection des Mains Infection associée aux Soins Infection du cathéter Transmission croisée

En savoir plus

Se connecter
S'abonner