Signalement de cas groupés d’entérocolites en néonatologie – Mesures de contrôle et résultats d’une enquête de cohorte

Auteurs: Pascal Thibon 1, France Borgey 1, Nathalie Nicolay 2, Marie-Anne Botrel 2, Arnaud Mathieu 2, Liliane Henry 1, Claire Lesteven 3, Xavier Le Coutour 3, 5, Bernard Guillois 4, 5


Affiliations :

  • 1 - ARLIN – CHU – Avenue de la Côte de Nacre – 14033 Caen cedex 9
  • 2 - Cellule de l’Institut de veille sanitaire en région Normandie
  • 3 - Service d’hygiène, CHU de Caen
  • 4 - Service de néonatologie, CHU de Caen
  • 5 - Université de Caen Normandie, Caen

Auteur principal : Dr - Pascal Thibon - ARLIN – CHU – Avenue de la Côte de Nacre – 14033 Caen cedex 9 - Email : thibon-p@chu-caen.fr

Résumé

Introduction. L’entérocolite ulcéronécrosante (ECUN) est une cause majeure de morbimortalité en néonatologie. Un cas groupé de neuf cas est survenu dans un service de néonatologie sur une période de trois mois. Les objectifs de cet article sont de décrire cet épisode, les mesures de contrôle instaurées, et d’émettre et vérifier des hypothèses sur l’origine de ce cas groupé. Matériel et méthodes. Audit de l’organisation et des pratiques de préparation de l’alimentation entérale puis inspection de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, recherches bactériologiques et virologiques, prélèvements d’environnement, des laits et des suppléments. Réalisation d’une enquête étiologique de cohorte rétrospective afin de préciser les facteurs de risque. Résultats. Une cellule de crise a été constituée et des réunions de suivi ont été organisées. Les mesures de gestion immédiates comprenaient la suspension provisoire de l’alimentation par le lait maternel frais et de la supplémentation, le renforcement des précautions contact, le cohorting. Aucun facteur infectieux commun n’a été identifié. L’âge gestationnel et le poids de naissance bas étaient les principaux facteurs de risque retrouvés par l‘enquête de cohorte, sans autre facteur permettant d’expliquer l’épisode. Discussion. Cet épisode a constitué une crise importante pour le service et l’établissement. La mise en place des mesures de contrôle a été suivie d’un retour à la situation antérieure. La physiopathologie des ECUN est multifactorielle et les cas groupés restent fréquemment sans cause identifiée. Les grands prématurés, particulièrement fragiles, exigent une haute qualité de prise en charge pluridisciplinaire.

2017 Cluster Diarrhée Etude de cohorte Infection associée aux Soins Néonatologie Prématurité

En savoir plus

Se connecter
S'abonner