Améliorer la sécurisation du circuit médicamenteux : l’expérience d’un hôpital universitaire belge

Auteurs: Véronique Goncette 1, Mathieu Louiset 2


Affiliations :

  • 1 - Pharmacien hospitalier clinicien – Département de pharmacie – Service officine – CHU de Liège – Bâtiment 35 – Étage -4 – Avenue de l’hôpital, 1 – 4000 Liège – Belgique
  • 2 - Innovation & Improvement Officer – Plateforme pour l’amélioration continue de la qualité des soins et de la sécurité des patients (PAQS ASBL) – Bruxelles – Belgique

Auteur principal : Véronique Goncette - Pharmacien hospitalier clinicien – Département de pharmacie – Service officine – CHU de Liège – Bâtiment 35 – Étage -4 – Avenue de l’hôpital, 1 – 4000 Liège – Belgique - Email : veronique.goncette@chuliege.be

2018 Action coordonnée Amélioration continue de la Qualité Circuit du médicament Ligne directrice Pharmacie Sécurité des Soins

Résumé

Dans le contexte de l’accréditation hospitalière par la Joint Commission International, vingt thématiques ont été identifiées pour améliorer la qualité et la sécurité des soins au centre hospitalier universitaire (CHU) de Liège. Le département de pharmacie du CHU s’est logiquement investi dans la thématique : « Gestion et utilisation des médicaments » via l’un de ses projets, centré sur l’élaboration, d’une part, d’une liste de médicaments à haut risque et, d’autre part, de stratégies de réduction des risques. Afin de consolider ce projet, différents groupes de travail réunissant des disciplines médicales et paramédicales ont été formés. Cet article présente les travaux réalisés par le groupe qui s’est intéressé aux anticoagulants. À ce jour, deux groupes de spécialistes se sont également réunis autour des problématiques relatives aux électrolytes concentrés et aux hypoglycémiants. Plusieurs lignes de conduite à tenir pour gérer et utiliser ces trois types de médicaments dans le CHU ont été établies et seront prochainement avalisées par le comité médicopharmaceutique. Dans une même dynamique de travail, les classes thérapeutiques des opioïdes, des sédatifs intraveineux et des curares seront ensuite également analysées. Cette méthodologie multidisciplinaire permet d’obtenir une vue globale du circuit médicamenteux.

En savoir plus

Se connecter
S'abonner