Distraction et interruptions au bloc opératoire : place des smartphones

Auteurs: Michel Sfez 1


Affiliations :

  • 1 - Clinique Oudinot, 2, rue Rousselet, 75007 Paris

Auteur principal : Michel Sfez - Clinique Oudinot, 2, rue Rousselet, 75007 Paris - Email : sfez_michel@yahoo.fr

Résumé

Au bloc opératoire, les distractions sont fréquentes et peuvent conduire à des interruptions de tâche, potentiellement dommageables pour les patients. Outre les sources habituelles de distraction, l’usage généralisé des smartphones, à des fins professionnelles ou personnelles, peut contribuer à la distraction. La fréquence de leur contribution à la distraction reste peu documentée, que l’impact soit positif ou négatif pour le patient. La contribution positive de l’usage des smartphones comprend notamment l’accès en temps réel à l’information et à la prescription. Le seul risque spécifique à leur utilisation correctement documenté est celui de l’exposition accrue au risque de contamination infectieuse.

2016 Bloc opératoire Recommandations

En savoir plus

Se connecter
S'abonner