Interruptions de tâche pendant l’administration des médicaments par des infirmiers : étude dans un établissement de santé

Résumé

Les interruptions et les distractions au cours du processus d’administration des médicaments peuvent être à l’origine d’événements indésirables. Une étude d’observation de l’administration des médicaments par 72 infirmiers diplômés d’État (IDE) dans un établissement de santé a permis d’estimer les durées d’administration des médicaments et celles des interruptions éventuelles, et d’identifier les circonstances et les acteurs impliqués. Sur 49 h 28 min de temps d’observation cumulée, la durée cumulée des interruptions a été de 7 h 08 min soit 14 % de la durée des observations. Des motifs d’interruptions, liés à la tâche en cours (allers-retours à la pharmacie) ou sans lien avec elles, ont entraîné le déplacement de l’IDE (4 h 38 min, soit 65 %). D’autres l’ont interrompu sans déplacement consécutif (2 h 07 min, soit 30 %). Les acteurs impliqués étaient les IDE eux-mêmes (52 %) du fait d’un défaut d’organisation personnelle, leurs collègues (20 %) et les médecins (9 %) du fait d’un défaut de communication et de répartition des tâches.

2016 Sécurité du Patient Soins infirmiers Thérapeutique médicamenteuse

En savoir plus

Se connecter
S'abonner