La certification interne au CHU Lyon-Sud, un outil d’amélioration continue de la qualité

Auteurs: Alexandre Brudon 1, 2, Daisy Brottes 3, Yamina Hamdi 3, Patricia Bessy 3, Anne Decq-Garcia 4, Fabrice Gobeaut 5, Fabrice Ormancey 6, Philippe Michel 7


Affiliations :

  • 1 - Direction de l’organisation de la qualité, des risques et des usagers – Hospices civils de Lyon – 3 quai des Célestins – 69002 Lyon – France
  • 2 - Externe en médecine – Faculté de médecine Lyon-Est – Université Lyon 1 – France
  • 3 - Conseillère qualité – Cellule qualité – Groupement hospitalier Lyon-Sud – Direction de l’organisation de la qualité, des risques et des usagers – Hospices civils de Lyon – Pierre-Bénite – France
  • 4 - Directrice du groupement – Groupement hospitalier Lyon-Sud – Hospices civils de Lyon – Pierre-Bénite – France
  • 5 - Coordinateur général des soins – Groupement hospitalier Lyon-Sud – Hospices civils de Lyon – Pierre-Bénite – France
  • 6 - Directeur adjoint – Groupement hospitalier Lyon-Sud – Hospices civils de Lyon – Pierre-Bénite – France
  • 7 - Directeur – Direction de l’organisation de la qualité, des risques et des usagers – Hospices civils de Lyon – Lyon – France

Auteur principal : Alexandre Brudon - Direction de l’organisation de la qualité, des risques et des usagers – Hospices civils de Lyon – 3 quai des Célestins – 69002 Lyon – France - Email : a.brudon@gmail.com

Résumé

Contexte et objectif. La semaine de la certification interne (SCI) du groupement hospitalier Lyon-Sud (GHS) s’est tenue en 2017 et 2018. L’objectif de cet article est d’analyser l’impact qu’elle a eu sur sa dynamique de qualité et de gestion des risques (QGDR). Méthode. En 2017, la certification interne a concerné 59 services de soins du GHS ; en 2018, elle a aussi concerné 8 blocs chirurgicaux. Des binômes visiteurs, recrutés en internes, y ont évalué la conformité des pratiques liées à des thématiques prédéfinies, au cours de la SCI : cette évaluation consistait en des contrôles visuels et des entretiens structurés avec des professionnels et des patients. La conformité des réponses aux objectifs fixés par les pilotes de thématique et des propositions d’actions correctives ont été présentées à l’ensemble des participants à cette évaluation et aux instances de gouvernance du GHS. Résultats. Les données, comparables d’une année sur l’autre, révèlent une baisse tendancielle des résultats de 8 % en variation relative. Suite à l’édition 2017 de la SCI, 39 mesures correctives ont été planifiées pour 12 des 14 thématiques, 35 d’entre elles ayant été intégrées au compte qualité 2017-2019. Au total, 374 professionnels en 2017 et 485 en 2018 ont été directement impliqués dans la démarche QGDR du GHS. Conclusion. La SCI du GHS permet, entre autres, de diffuser la dynamique QGDR au sein des services, d’y développer une culture qualité, et de démystifier les visites de la Haute Autorité de santé. Elle va être reconduite en 2019.

2019 Amélioration continue de la Qualité Certification Compte Qualité Culture Qualité Evaluation des pratiques professionnelles Gestion du risque

En savoir plus

Se connecter
S'abonner