La démarche participative, un enjeu pour le système de soins ?

Auteurs: Philippe Colombat 1, Julien Lejeune 2, Hélène Coillot 2, Séverine Chevalier 2, Évelyne Fouquereau 2


Affiliations :

  • 1 - Service d’hématologie, centre hospitalier universitaire – CHU Bretonneau – 2 bis, boulevard Tonnellé – 37044 Tours Cedex
  • 2 - Équipe d’accueil 2114 « Psychologie des âges de la vie et adaptation », département de Psychologie, unité de formation et de recherche Arts et Sciences humaines, université de Tours

Auteur principal : Philippe Colombat - Service d’hématologie, centre hospitalier universitaire – CHU Bretonneau – 2 bis, boulevard Tonnellé – 37044 Tours Cedex - Email : philippe.colombat@univ-tours.fr

Résumé

La démarche participative, modèle organisationnel, est obligatoire en France pour la prise en charge des patients en soins palliatifs depuis la circulaire de juin 2004 à ce sujet, et est un critère prioritaire de la Haute Autorité de santé pour l’accréditation des établissements de santé depuis 2010. Ce modèle comprend quatre composantes : la formation interne, le soutien aux équipes, les staffs pluriprofessionnels et la démarche projet. Nous présentons les résultats de nos études en cancérologie, qui se sont penchées sur les relations entre ce modèle organisationnel et d’autres facteurs managériaux, intégrant d’une part la qualité de vie au travail des soignants, et d’autre part la qualité de prise en charge des patients.

2018 démarche participative Formation continue management Organisation des soins Qualité de vie au travail Qualité des Soins

En savoir plus

Se connecter
S'abonner