Mise en œuvre des politiques de santé territoriales : l’expérience de Languedoc Roussillon

Auteurs: Frédéric Jacquet 1, Laurence Marian 1


Affiliations :

  • 1 - Agence régionale de santé Languedoc Roussillon - ARS Languedoc Roussillon, 1025, rue Becquerel, 34067 Montpellier cedex

Auteur principal : Frédéric Jacquet - Agence régionale de santé Languedoc Roussillon - ARS Languedoc Roussillon, 1025, rue Becquerel, 34067 Montpellier cedex - Email : frederic.jacquet@ars.sante.fr

Résumé

Les constats en France Comme le rappellent les différents travaux du Haut Conseil de santé publique, le préambule de la loi de santé publique de 2004, de la loi Hôpital, patient, santé, territoire de 2009, la Stratégie nationale de santé de 2013 et les éléments relatifs à l’actuel projet de loi de santé, les enjeux structurels auxquels le système actuel est en difficulté pour répondre : inégalités sociales et territoriales de santé, mortalité prématurée évitable, poids des maladies chroniques, vieillissement et dépendance. Une mobilisation de ressources considérable et en progression constante depuis soixante ans : 2,6 % du produit intérieur brut en 1950, 12 % en 2015, dépenses engagées pour moitié sur l’hôpital. Des déserts médicaux alors que l’on a multiplié par trois le nombre de médecins/100 000 habitants en quarante ans et des zones surdotées induisant une surconsommation inadéquate de biens et services de santé. Difficulté d’organiser un engagement des ressources autour des usagers, facteur d’inefficacité (hospitalisations évitables, réplication des examens, dévoiement des services de niveau secondaire en niveau primaire). Quatre millions de Français dont 2,5 millions au-dessus des minima sociaux n’ont pas accès à la couverture complémentaire et ne peuvent supporter le reste à charge. Trente pour cent de la population sont confrontés à un ou plusieurs renoncements aux soins.

2015 Parcours de Soins Retour d'expérience

En savoir plus

Se connecter
S'abonner