Pour réduire le risque infectieux associé aux soins, travaillons ensemble a priori : expérience autour du processus de pose des gastrostomies percutanées radiologiques

Résumé

La survenue d’infections après gastrostomie percutanée radiologique (GPR) nous a conduits à mener une analyse par processus avec les services cliniques et l’imagerie interventionnelle. L’objectif était d’identifier les étapes à risque infectieux en pré-, per- et postopératoire et de proposer des actions préventives. L’analyse de risque par processus a consisté à identifier et décrire les étapes du processus, faire une analyse de pertinence, reconstruire le processus, identifier les actions préventives et les évaluer. En préopératoire, les actions retenues sont hygiène buccodentaire et gestion de la sonde nasogastrique ; en per-opératoire, préparation cutanée, ponction, points d’ancrage et pansement ; en postopératoire, gestion du pansement et réhydratation. Le suivi prospectif réalisé sur une année, trois mois après la mise en place des actions correctrices a permis d’évaluer le respect du protocole et à mesurer l’incidence des infections post GPR. Les actions ont globalement été bien suivies en dehors de la gestion de la sonde nasogastrique (conformité de 19 %). L’incidence globale des infections a été de 11,7 % avec une diminution significative en neurologie comparativement aux résultats d’une première surveillance réalisée en 2007 (8,7 % versus 40 %). L’analyse par processus a permis d’identifier les vulnérabilités, d’améliorer la prise en charge des patients et la confiance entre services. Cette analyse du risque a priori, collective, simple et efficace incite les différents acteurs à travailler ensemble.

2014 Amélioration de la Qualité Analyse préliminaire des risques Étude d'Évaluation Evaluation de processus Gastrostomie Gestion du risque Risque infectieux Voie sous-cutanée

En savoir plus

Se connecter
S'abonner