Maintenir la campagne de vaccination contre la grippe et améliorer les taux de couverture chez les personnes à risques et les professionnels de santé

En France, la grippe saisonnière entraîne chaque année un nombre important de passages aux urgences et d’hospitalisations, et provoque de nombreux décès ; au cours des trois dernières saisons, entre 8 000 et 14 500 personnes par an ont succombé des suites de cette infection virale, principalement des personnes à risque de complications et notamment les personnes de 65 ans et plus. Malgré les campagnes de vaccination annuelles, la couverture vaccinale dans ces populations reste très insuffisante, bien en-deçà de l’objectif de 75% fixé par l’Organisation mondiale de la santé. Pour la saison 2019-2020, seules 45% d’entre elles s’étaient fait vacciner, dont à peine plus de la moitié des plus de 65 ans (52%), et moins d’un tiers des moins de 65 ans souffrant d’une affection longue durée (31%). La Haute Autorité de santé a été saisie par la DGS sur la stratégie de vaccination contre la grippe saisonnière pour la saison 2020-2021 dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. « En l’absence d’éléments justifiant un ajustement des recommandations en vigueur, la HAS considère à ce stade que la campagne de vaccination antigrippale doit être réalisée conformément à la stratégie actuelle et souligne l’importance d’augmenter la couverture vaccinale dans les populations cibles. »

https://www.has-sante.fr/