Livre – Prendre soin des patients en toute sécurité

Marc Chanelière
Édition Le Coudrier. Brignais, 2019, 172 p. (29,50 €)

« Those who can, do ; those who can’t, teach » se moquait Bernard Shaw. Non, pas toujours, M. Shaw ! Dans le champ de la santé, une tradition ancienne associe les deux fonctions. Pratique et enseignement vont de pair. Marc Chanelière est emblématique de ceux qui ont relevé ce défi pour la médecine de ville : ils sont ensemble enseignants-chercheurs et praticiens de ville. Son expérience est singulière et son livre récent passionnera les acteurs de la qualité et de la sécurité des soins, en médecine de ville et au-delà.

L’ensemble des chapitres constitue une revue de synthèse que l’on peut dire « classique » du champ de la gestion des risques associés aux soins : définition et nature des événements indésirables (EI), en insistant sur les presque-accidents et les spécificités de la médecine de ville, analyse des risques dans ce cadre particulier, importance de la culture de la sécurité, signalement des EI, analyse et mesures correctrices, politiques et dispositifs d’appui (sauf en ce qui concerne les infections associées aux soins, qui sont oubliées, comme d’habitude).

Ce qui est moins « classique », c’est d’une part l’effort louable de l’auteur pour asseoir toutes ces informations sur des cas concrets, crédibles, vécus dans sa pratique de ville, et d’autre part ses propositions pour que de façon individuelle et surtout en groupe ou en réseau, s’organise le travail de sécurisation des soins ce qui concerne chaque professionnel, quel que soit son métier et ce qui se joue le plus souvent aux interfaces de nos métiers. Pour les soins ambulatoires, les futurs « groupes d’analyse des EI » sont dessinés de façon précise et concrète, avec charte et outils.