Campagne contre la grippe : 6 octobre 2018-31 janvier 2019

2017-2018 : Cocirculation des virus grippaux A(H1N1)pdm09, B de lignage Yamagata et, dans une moindre mesure, A(H3N2). La dynamique de la circulation des virus A(H1N1)pdm09 et B/Yamagata a varié au cours de l’épidémie : le virus A(H1N1)pdm09 a prédominé en décembre 2017 et janvier 2018, puis à partir de fin janvier, le virus B/Yamagata est devenu majoritaire.

2018 : Composition du vaccin : un virus de type A/Michigan/45/2015 (H1N1) pdm09 ; un virus de type A/Singapore/INFIMH-16-0019/2016 (H3N2) ; un virus de type B/Colorado/06/2017 (lignée B/Victoria/2/87) et pour les vaccins tétravalents un virus de type B/Phuket/3073/2013 (lignée B/Yamagata/16/88).

2018 : le parcours vaccinal a été simplifié. Ainsi, depuis le début de la campagne de vaccination, toutes les personnes majeures pour qui la vaccination antigrippale est recommandée peuvent désormais retirer leur vaccin à la pharmacie, sur simple présentation de leur bon de prise en charge par l’Assurance maladie. Elles peuvent ensuite se faire vacciner par le professionnel de santé de leur choix : infirmier, médecin, sage-femme (femmes enceintes et entourage du nourrisson à risque de grippe grave). Dans quatre régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie), des pharmaciens volontaires peuvent aussi vacciner.

La campagne d’information 2018 vise à présenter la vaccination contre la grippe, premier geste de protection pour les personnes fragiles, comme une habitude à prendre. Décalée cette année de trois semaines par rapport au lancement de la campagne de vaccination, elle a débuté le 26 octobre, à la veille du passage à l’heure d’hiver. En se rapprochant de la saison hivernale, la campagne est pleinement positionnée pour jouer son rôle d’alerte. Inciter les personnes fragiles à se faire vacciner est également la mission des professionnels de santé. Ils doivent adopter une conduite exemplaire en se faisant eux-mêmes vacciner, afin de ne pas contribuer involontairement à la propagation de l’infection.

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dp_campagne_de_vaccination_grippe_1810.pdf