Revalorisation des salaires et augmentation de la capacité de formation des aides-soignants

[…] La question de la reconnaissance des soignants a été au cœur des négociations du Ségur de la santé, organisé à l’été. Ces négociations ont permis d’aboutir à un accord majoritaire avec les organisations syndicales représentatives de la fonction publique hospitalière, prévoyant la revalorisation salariale de près de 2 millions de professionnels de santé dont 400 000 aides-soignants, pleinement engagés dans les établissements de santé, sociaux et médicosociaux. Au total, 7,6 milliards d’euros par an seront ainsi consacrés à cette revalorisation sans précédent des métiers du soin en France. Ces 400 000 aides-soignants percevront ainsi une revalorisation de 183 euros nets par mois dès le mois de décembre 2020. L’accord relatif aux personnels de la fonction publique hospitalière prévoyait une revalorisation de l’ensemble des personnels du secteur public de 183 euros nets mensuels en deux phases : un complément de traitement indiciaire (CTI) de 93 euros au 1er septembre 2020 puis de 90 euros au 1er mars 2021. La seconde tranche du CTI de 90 euros nets mensuels sera anticipée et versée dès le 1er décembre 2020 à l’ensemble des personnels des établissements de santé et Ehpad publics pour reconnaître leur engagement sans faille dans la crise sanitaire.

[…] Au-delà de l’augmentation des capacités de formation en partenariat avec les régions de France, le gouvernement a prévu au travers du Ségur de la santé le recrutement de 15 000 soignants dans les hôpitaux dont des aides-soignants afin de soutenir et renforcer les équipes particulièrement mobilisées dans les prises en charge.

https://solidarites-sante.gouv.fr/