Paludisme : la fin de « l’âge d’or » de la lutte contre la maladie

« Avec l’augmentation de la population dans les régions concernées, nous arrivons au bout de ce que nous pouvons faire avec des financements qui restent constants », affirme le Dr Pedro Alonso, directeur du programme global contre le paludisme de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), lors de la présentation du rapport 2017, devant laquelle il évoque la fin d’un « âge d’or » de la lutte contre cette maladie. Après une longue période de succès dans la lutte contre le paludisme, on constate aujourd’hui une stagnation. Selon les estimations il y a eu, en 2016, 216 millions de cas, soit environ 5 millions de plus qu’en 2015. « Si on n’agit pas immédiatement, les cibles mondiales relatives au paludisme prévues pour 2020 et au-delà ne seront pas atteintes », dit le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

Voir le rapport : www.who.int/malaria/media/world-malaria-report-2017/fr/