Violence à l’encontre des enfants : hôpitaux et services de santé en première ligne

On estime que, dans le monde, un enfant sur deux âgé de 2 à 17 ans est victime d’une forme de violence chaque année. Près de 300 millions d’enfants de 2 à 4 ans subissent régulièrement une forme de discipline violente de la part des personnes qui s’occupent d’eux. Un tiers des élèves âgés de 11 à 15 ans a été victime de la violence entre élèves au cours du mois écoulé, et on estime que 120 millions de filles ont subi une forme de contact sexuel forcé avant l’âge de 20 ans. La violence affective touche un enfant sur trois, et un enfant sur quatre vit avec une mère victime de la violence de son partenaire intime. En 2017, selon les estimations, 40 150 enfants ont été victimes d’homicides. Le taux mondial d’homicide pour les 0-17 ans était de 1,7 pour 100 000 habitants, et le taux pour les garçons était de 2,4 pour 100 000 habitants, soit un taux plus de deux fois supérieur à celui des filles (1,1 pour 100 000 habitants). La pandémie de Covid-19 et les ripostes des pays à celle-ci ont eu un impact considérable sur la prévalence de la violence à l’encontre des enfants et risquent d’avoir des conséquences négatives à long terme.

https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/332449/­9789240007116-fre.pdf?sequence=1&isAllowed=y