Mission Spicmi : programme 2020

Pour la surveillance

Le système ISO-Raisin sera remplacé par une approche semi-automatisée. Les modalités pratiques feront l’objet d’un protocole mis à disposition courant janvier après validation finale du comité scientifique Spicmi réuni en décembre 2019. Le principe de cette surveillance repose sur une extraction et une analyse des données issues du système d’information hospitalier (SIH). […]

Deux modalités de surveillance seront proposées, au choix : (a) une surveillance globale à l’échelon du service ou de la spécialité (« Unit based ») sans inclusion des facteurs de risque, (b) une surveillance « Patient » (« Patient based ») avec inclusion des facteurs de risque.

Une importation des données sélectionnées après confirmation des ISO sera à effectuer sur une plateforme dédiée au mois de novembre 2020 (e-plateforme Spicmi).

Pour la prévention

Une enquête va être proposée début décembre aux EOH sur le thème de la préparation cutanée de l’opéré (PCO) et de la désinfection chirurgicale des mains (DCF). Elle a pour but de faire un point sur la prise en compte des recommandations actuelles (protocoles et mise en place des mesures dans les secteurs de chirurgie). Un nouvel outil d’évaluation sera proposé à partir de janvier 2020 pour un recueil national au cours du 1er semestre. Il permettra, dans la continuité des modules optionnels d’ISO-Raisin, d’évaluer concomitamment et dans une approche « parcours patient », la préparation cutanée de l’opéré et l’antibioprophylaxie via une observation des pratiques. Les données recueillies seront à saisir sur un outil informatique dédié au niveau de la e-plateforme.

Inscription : au mois de janvier 2020.
https://www.preventioninfection.fr/actualites/etat-davancement-de-la-mission-spicmi-programme-2020/