Edito | Irréfutable

Comme l'éléphant, la révolution numérique est irréfutable1. Cette révolution facilite la diffusion du savoir même si elle peut tendre à générer une certaine « infobésité », un excès d’informations peu utiles et parfois déroutantes que l’on ne peut traiter sans se nuire à soi-même. En revanche, Hygiènes propose un contenu exclusif composé d’articles scientifiques validés et d’informations professionnelles, les uns et les autres basés sur des contenus à forte valeur ajoutée, pertinents, vérifiés et accessibles.

Nos informations sont diffusées à la fois sur la revue papier parce que nous croyons à son confort de lecture (et la nouvelle maquette dès ce numéro d’Hygiènes le montre), et sur le web pour sa souplesse et son adaptation à de nouveaux usages (aujourd’hui 32% des visiteurs consultent le site depuis leur smartphone). Le nouveau site
www.hygienes.net – maintenant complètement ciblé sur la problématique des infections associées aux soins – est plus rapide, plus convivial, plus complet (avec 841 articles en base). Plus proactif également puisque les articles n’y seront plus publiés « en paquets », mais au fil de l’eau.

Aujourd’hui, il ne suffit pas de publier. Il faut informer et, en quelque sorte, promouvoir les contenus innovants. C’est ce qui est fait par la nouvelle newsletter exclusive Hygiènes, par nos tweets, par nos posts Facebook et par nos articles LinkedIn. Promouvoir, ce n’est donc pas une démarche commerciale, c’est « pousser » certains articles lorsqu’ils apportent des contenus particulièrement nouveaux. Exemple : la lecture critique réalisée par Gabriel Birgand publiée dans ce numéro en open access et qui sera promue sur les réseaux.

Parlons de l’open access. C’est l’accès gratuit et rapide aux publications et – autant que possible – aux données, aux codes sources et aux méthodes de la recherche. C’est la base d’une science ouverte qui fait aussi partie de notre philosophie. Depuis quelques années, nous publions, à la demande d’auteurs ou d’organisations, des résultats de recherche de cette façon, sans frais pour l’auteur et son institution. C’est notre participation à un mouvement encouragé en France par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Ce n’est peut-être pas le cas pour toutes les activités médicales. Mais les hygiénistes sont bien organisés : ils disposent de la SF2H, une société savante vivante – qui fête son 40e anniversaire cette année – d’actives structures régionales d’initiatives et d’appui, d’un environnement riche en ressources où œuvre une communauté mobilisée, et d’Hygiènes, une revue de qualité qui entame son 30e volume en 2022. C’est avec et pour cette communauté des hygiénistes que nous souhaitons œuvrer encore, fiers d’avoir créé une revue dans laquelle ils nous disent se reconnaître et soucieux de l’adapter aux pratiques de ses lecteurs. Une revue « irréfutable » aurait dit Alexandre Vialatte.

1- L'éléphant est irréfutable est un recueil de chroniques d'Alexandre Vialatte (1901-1971, journaliste, romancier, traducteur de Kafka. Vialatte a publié près de 900 chroniques dans le quotidien auvergnat La Montagne, réunies après sa mort dans des ouvrages tels que Éloge du homard et autres insectes utiles, Profitons de l'ornithorynque…