Dossier : Communication & formation – Construire un « référentiel métier et compétences ». De quoi s’agit-il ? Quelle utilité ? Comment s’y prendre ?

Guy Le Boterf

Guy Le Boterf

Directeur de Le Boterf Conseil – 4, allée La Fontaine – 78170 La Celle Saint-Cloud – France | Professeur associé – Université de Sherbrooke – Sherbrooke – Québec – Canada Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Guy Le Boterf

Dossier : Communication & formation – Construire un « référentiel métier et compétences ». De quoi s’agit-il ? Quelle utilité ? Comment s’y prendre ?

Figures

Résumé

Hygiènes : en 2018, la SF2H a réalisé, avec le pilotage d’Anne-Marie Rogues1 et Pierre Parneix2, la confection d’un « référentiel métier et compétences » des spécialistes en hygiène, prévention, contrôle de l’infection en milieu de soins3. Vous avez assuré l’accompagnement méthodologique de ce travail. Pourriez-vous nous rappeler à quoi peut servir un « référentiel métier et compétences » ? Quelle est son utilité ?

Guy Le Boterf : un tel outil, s’il est bien conçu, peut être d’une grande utilité. Il permet en effet :

  • de mettre en évidence et de défendre l’importance et la valeur ajoutée du métier décrit dans le référentiel ;
  • d’indiquer ses tendances d’évolution ;
  • d’expliquer à des professionnels entrant sur ce métier quelles sont les situations professionnelles qu’ils doivent savoir traiter ;
  • de concevoir des actions de formation initiale ou continue professionnalisantes ;
  • de mettre en évidence les exigences de coopération avec des professionnels d’autres métiers.

Article

Copyright : © Health & Co 2021.