Formation des intervenants non soignants auprès des patients à la prévention de la transmission croisée du SARS-CoV-2 dans un CHU

Assessment of a volunteers training to “Standard precautions during Covid period” in a teaching hospital

Hélène Marini

Hélène Marini

Département de prévention des infections associées aux soins (DPias) – Centre hospitalier universitaire (CHU) – 1, rue de Germont – 76031 Rouen Cedex – France Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Stéphanie Caltot

Stéphanie Caltot

DPias – CHU – Rouen – France Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Marion Lottin

Marion Lottin

DPias – CHU – Rouen – France Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Agnès Cottalorda

Agnès Cottalorda

DPias – CHU – Rouen – France Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Isabelle Cailleux

Isabelle Cailleux

Direction des relations avec la patientèle – CHU – Rouen – France et la médecine de ville Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Anne Thierry

Anne Thierry

Direction de la qualité et de la prévention des risques – CHU – Rouen – France Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Caroline Buno

Caroline Buno

Direction des relations avec la patientèle – CHU – Rouen – France et la médecine de ville Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Véronique Merle

Véronique Merle

DPias – CHU – Rouen – France Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Hélène Marini
,
Stéphanie Caltot
,
Marion Lottin
,
Agnès Cottalorda
,
Isabelle Cailleux
,
Anne Thierry
,
Caroline Buno
,
Véronique Merle

Formation des intervenants non soignants auprès des patients à la prévention de la transmission croisée du SARS-CoV-2 dans un CHU

Figures

Résumé

Contexte et objectif. Les intervenants non soignants (INS) de l’établissement bénéficient d’une formation d’une heure et demie aux « précautions standard en période Covid ». Notre objectif était de mesurer leur satisfaction concernant cette formation et d’évaluer son effet sur leurs connaissances. Méthodes. La satisfaction de tous les INS formés depuis septembre 2020 et les connaissances avant et après les sessions de décembre 2021 et janvier 2022 ont été évaluées. Les questionnaires, anonymes, étaient complétés en ligne pour l’évaluation de la satisfaction (sur une échelle de 1 à 10), ou lors des formations pour l’évaluation des connaissances (10 questions sur la transmission croisée). Résultats. De septembre 2020 à janvier 2022, parmi 325 INS formés (42 sessions), 91 ont répondu au questionnaire de satisfaction, avec un score moyen de satisfaction globale à 8,7 et des commentaires libres témoignant de l’intérêt trouvé à la formation et d’une modification de la perception du risque. Le score moyen de connaissances des 37 INS évalués est passé de 5,9 sur 10 avant la formation à 8,6 sur 10 après (p<0,001). L’amélioration des connaissances était variable (solutions hydro-alcooliques inadaptées pour entretenir les surfaces : 57% avant et 89% après (p<0,01) ; port du masque à la fois pour le patient et le visiteur : 100% avant et après formation). Conclusion. La formation est bien acceptée des INS et améliore leurs connaissances. Son impact sur les pratiques et sur la contamination des patients n’a pas été évalué. Elle rassure les professionnels et semble utile aux INS dans leur vie privée. Ces éléments nous incitent à poursuivre cette formation systématique des INS au-delà de l’épidémie de Covid-19.

Mots clés: Association de patients - Transmission croisée - Programme de prévention

Abstract

Volunteers in our hospital benefit from “Standard precaution during Covid period” 1h30 training sessions. Our aim was to assess the effect of this training on satisfaction and knowledge regarding Covid-19 cross transmission. Methods. Satisfaction of all trained volunteers since September 2020, and knowledge before and after December 2021 and January 2022 training sessions, were assessed by anonymous surveys. Satisfaction questionnaire (1 to 10 scale) was transmitted to volunteers by their associations and answered online. Knowledge questionnaire (10 questions regarding cross transmission) was completed on paper just before and after the training sessions. Results. From September 2020 to January 2022, among 325 trained volunteers (42 training sessions), 91 completed the satisfaction survey, with a mean satisfaction score of 8,7, and free comments indicating the interest found in the training, and a change in the perception of risk. The average knowledge score of the 37 volunteers assessed was 8,6 out of 10 after, vs. 5,9 before training (p<0,001). Knowledge improvement varied with topics (SHA not suitable for cleaning fomites: 89% after, vs. 57% before training (p<0,01), masque wearing as well by the patient and by the volunteer: 100% after and before training). Conclusion. Training was well accepted by volunteers and increased their knowledge regarding Covid-19 cross transmission. Impact of training on volunteers’ practices and on Covid-19 transmission la formation was not assessed. This volunteers’ training reassured professionals and seemed useful for volunteers during their private life. We are therefore encouraged to continue this training beyond the Covid-19 epidemics.

Keywords: Association of patients - Crossed transmission - Prevention program

Article

Copyright : © Health & Co 2022.