Endoscopes : de la désinfection à la stérilisation et l’usage unique ?

Endoscopes: From disinfection to sterilisation or single-use?

Joseph Hajjar

Joseph Hajjar

Praticien honoraire des hôpitaux – Pau – France – 23 rue des Alliés – 64000 Pau – France Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Lionel Pineau

Lionel Pineau

Eurofins Biotech-Germande – Marseille – France Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Hélène Boulestreau

Hélène Boulestreau

Praticien hospitalier – Centre hospitalier universitaire – Bordeaux – France Autres articles de l'auteur dans Hygiènes Articles dans PubMeb
Joseph Hajjar
,
Lionel Pineau
,
Hélène Boulestreau

Endoscopes : de la désinfection à la stérilisation et l’usage unique ?

Figures

Résumé

Le risque infectieux en endoscopie (endoscopes souples thermosensibles), décrit depuis les années 1990, est évalué entre 1 et 3 cas par million d’actes endoscopiques. Il est probablement sous-estimé en raison du délai entre la réalisation du geste et la détection de l’infection. La gestion de ce risque fait partie des priorités de l’axe 3 du programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins (Propias). Suivant l’avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) du 26 juin 2013, les nombreuses recommandations de bonnes pratiques pour le traitement des endoscopes ont fait l’objet, en 2016, d’un document unique par voie d’instruction. Parmi les dix-huit fiches qui le composent, deux sont consacrées aux possibilités de disposer d’endoscopes stérilisables ou à usage unique. L’objectif de cet article est de faire un point synthétique sur ces alternatives à la désinfection.

Mots clés: Rêglementation - Risque infectieux - Matériel à usage unique - Endoscopie - Matériel stérilisable - Désinfection des endoscopes

Abstract

Endoscopes: From disinfection to sterilisation or single-use?

Keywords: Regulation - Infection risk - Disposable equipment - Endoscopy - Sterilizable equipment - Endoscope disinfection

Article

Copyright : © Health & Co 2019.